ÉQUIPE / TEAM


Chercheurs / Researchers


red light clu.jpg

 

Suzanne Paquet

Suzanne Paquet est la chercheure principale du projet, elle est professeure au département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur la circulation des images et sur l’inscription de certains types d’art – art environnemental, art public et photographie plus particulièrement – dans la production de l’espace contemporain.

Suzanne Paquet is the head investigator of the project, as well as a professor of Art History at the Université de Montréal. Her research focuses on the circulation of images and the role played by certain types of art – ecological art, public art and photography in particular – in the production of contemporary space.


 

Ruth Fazakerley 

Ruth Fazakerley travaille à titre de Academic Developer à l'unité de l'innovation pédagogique de la University of South Australia. Elle concentre ses recherches sur la culture visuelle et l’art contemporain, allant jusqu’au design urbain, aux études urbaines et à la géographie culturelle. Ses intérêts particuliers la mènent à étudier les discours et des histoires touchant spécifiquement l’art dit public, ainsi qu’à examiner les politiques, le financement et la gestion de ce type d’art, afin de tenir compte des effets de ces discours sur les relations urbaines, sociales et spatiales.

Ruth Fazakerley works at the Teaching Innovation Unit as an Academic Developer at University of South Australia. Fazakerley’sown research interests are broadly within the field of contemporary visual art and culture, and straying across the boundaries of urban design, urban studies and cultural geography. Particular interests include examining the specific discourses and histories of something called “public art” (and its policy, funding and management), to consider the effects of such discourse on urban social and spatial relations.


Auxiliaires de recherche / Research Assistants 


13516358_10209747298139471_5996527455916476708_n.jpg

Amandine Davre détient un baccalauréat en marché de l’art et médiation culturelle à l’ICART Paris, une maîtrise en littérature comparée à l’Université de Montréal et est candidate au doctorat en histoire de l’art à l’Université de Montréal depuis 2015. Ses intérêts de recherche portent principalement sur l’art contemporain japonais et l’esthétique du nucléaire. Son projet de recherche doctoral étudie la représentation de la radioactivité à travers la photographie japonaise post-Fukushima avec des photographes utilisant des médiums photographiques particuliers : photogramme, daguerréotype et autoradiographie.

Amandine Davre holds a bachelor’s degree in art market and cultural mediation from ICART in Paris, a master’s degree in comparative literature from the Université de Montréal and is now a PhD candidate in Art History since 2015. Her research interests pertains to contemporary Japanese art and nuclear aesthetics. Her doctoral project studies the representation of radioactivity in post-Fukushima Japanese photography with photographers using peculiar photographic mediums: photogram, daguerreotype and autoradiography.


_SAM2096 (2).JPG

Candice Houtekier a complété son baccalauréat en histoire de l’art à l’Université Laval (Québec). Elle est maintenant étudiante à la maîtrise en histoire de l’art à l’Université de Montréal. Son mémoire porte sur l’expérience esthétique des paysages dans les jeux vidéo.

Candice Houtekier holds an Art History bachelor’s degree from the Université Laval (Québec). She’s pursuing a master’s degree in Art History at the University of Montreal. Her current research focuses on the aesthetic experience of the landscapes in video games.


169A2062.jpg

Émilie Poirier détient un baccalauréat en science politique et relations internationales de l'Université du Québec à Montréal (2010), un certificat en histoire de l'art de l'Université de Montréal (2014) et est candidate à la maîtrise en histoire de l'art à l'Université de Montréal. Son mémoire porte sur les collaborations entre culture populaire et art contemporain. Elle s'intéresse également à la sociologie de l'art, aux théories de genre et d'identité.s, aux études post-coloniales/décolonisation, à la théorie critique, au marché de l'art ainsi qu'à la « spectacularisation » du monde de l'art.

Emilie Poirier holds a B.A in political science (major : international relation) from UQÀM (2010) and a certificate in art history from Université de Montréal (2014). She is currently writing her master thesis in art history at Université de Montréal. Her academic research examines collaborations between pop culture and contemporary art. Poirier is particularly interested in sociology of art, in gender studies, cultural and postcolonial/decolonization studies, critical theory, art market and the "spectacularization" of the art world.


Josianne Poirier a complété une maîtrise en études urbaines. Depuis septembre 2013, elle est étudiante au doctorat en histoire de l’art de l’Université de Montréal. Elle s’intéresse principalement à la relation entre l’art, la culture et l’espace urbain, au travers de thématiques telles que l’art public et les quartiers culturels. Ses recherches actuelles portent sur les usages symboliques et esthétiques de la lumière dans les espaces publics de la ville contemporaine.

Josianne Poirier holds a master’s degree in Urban Studies. Since September 2013, she is a Ph.D student in Art History at the Université de Montréal. She is interested in the relationship between art, culture and urban space, through themes such as public art and cultural neighborhoods. Her current research focuses on the symbolic and aesthetic uses of light in the contemporary city’s public spaces.


image1.JPG

Christelle Proulx détient un baccalauréat en histoire de l’art de l’Université Concordia, une maîtrise de l’Université de Montréal et est candidate au doctorat à l’Université de Montréal depuis 2015. Ses intérêts de recherche portent principalement sur la photographie et les enjeux de la culture numérique et visuelle. Son projet de recherche doctoral étudie différentes cyber-utopies avec des projets artistiques utilisant des images tirées des plateformes Facebook et Google.

Christelle Proulx holds a bachelor’s degree in Art History from Concordia University and a master’s degree from the Université de Montréal, where she is currently a Ph.D student since 2015. Her research interests include digital culture, visual culture and photography. Her current dissertation project studies different cyber-utopias with artistic projects using images from Facebook and Google.


artpublic_Julia.JPG

Julia Roberge Van Der Donckt détient une maîtrise en muséologie et a entamé un doctorat en histoire de l’art à l’Université de Montréal à l’automne 2011. Ses recherches portent sur des controverses récentes touchant des expositions d’art contemporain aux États-Unis. Sa thèse s’intitule « Le musée et la cité : re-configurations de l’espace de la controverse ». Elle y étudie les spatiotemporalités de la polémique muséale et interroge le rôle exercé par Internet et les médias sociaux dans ce type de conflit.

Julia Roberge Van Der Donckt holds a master’s degree in Museology and started a Ph.D in Art History at the Université de Montréal in the Fall of 2011. Her research focuses on recent controversies regarding contemporary art exhibitions in the United States. Her thesis, entitled “The Museum and the City: Re-Configurations of the Space of Controversy”, examines the spatiotemporalities of museum polemics and questions the role played by the Internet and social media in that type of conflict.